Besoin d'aide ?

Une question ? Besoin d'aide pour ouvrir votre compte ?
Notre service client s'occupe de tout.

Contactez-nous du lundi au vendredi de 8h30 à 20h :

Téléphone :
01 78 94 56 40 

Email :
serviceclient@saxobanque.fr

Support en direct

Le Fonds de garantie pour les déposants et les investisseurs

Protection des fonds de clients privés

Saxo Banque est membre du Fonds de garantie danois pour les déposants et les investisseurs.

Si une banque danoise (y compris Saxo Banque) devait suspendre ses paiements ou faire faillite, les dépôts de la clientèle seraient garantis par le Fonds avec un maximum de 100 000 euros pour les dépôts en espèces. Les dépôts en espèces sont calculés comme dépôt net après déduction de toute dette à la banque.

En règle générale, les titres ne sont pas affectés par la suspension de paiement ou la liquidation judiciaire obligatoire et sont restitués au client. Si une banque danoise (y compris Saxo Bank) se trouvait dans l'incapacité de restituer les titres conservés en dépôt, administrés ou gérés, le Fonds de garantie couvrirait jusqu'à 20 000 euros par client.

Le Fonds de garantie pour les déposants et les investisseurs

Pour de plus amples informations sur le Fonds de garantie et la couverture, ainsi que la liste mise à jour des Membres du Fonds de garantie, veuillez cliquer ici.

Protection des fonds de clients institutionnels

Protection de la trésorerie en cas de défaut de la part de Saxo Banque :
en raison de leur statut d'institutions financières agréées, les clients institutionnels ne sont pas couverts pour des montants en espèces en cas de défaut de Saxo Banque. Les montants en espèces comprennent à cet égard la valeur nette compensée des produits dérivés.

Protection des en cas de défaut de la part de Saxo Banque :
tous les titres détenus auprès de Saxo Banque seront restitués au client de label blanc s'ils sont récupérables auprès du dépositaire de Saxo Banque.

La récupérabilité des titres est assurée par la disposition de l'article 72 de la loi danoise sur les services financiers, qui impose aux banques danoises de veiller à ce que les droits des clients sur leurs titres soient protégés à tout moment, même en cas de défaut.