Stratégies d'investissement​

Un investisseur peut faire appel à une option pour différentes raisons en fonction de la stratégie qu’il utilise.

Les investisseurs novices pourront notamment acheter des « calls » et des « puts », afin d’anticiper la hausse ainsi que la chute des marchés.

Achat de Call ou « Long Call »

La stratégie sur options Long Call est la stratégie la plus simple pour la négociation d’options. Dans ce cas, le trader d’options achète des options en anticipant que le cours de l’actif sous-jacent va augmenter significativement au-delà du prix « strike », avant la date d’échéance.

Levier :

En comparaison avec l’achat de l’actif sous-jacent, l’acheteur de l’option call a la possibilité d’avoir un effet de levier étant donné que les options, ayant un prix inférieur, s’apprécient plus rapidement en termes de pourcentage pour chaque point gagné sur le cours de l’actif sous-jacent.

Cependant, les options call ont une durée de vie limitée. Si le cours de l’actif sous-jacent ne dépasse pas le prix strike avant l’arrivée à échéance, l’option call échoira sans aucune valeur.


 

Potentiel de bénéfices illimités

Etant donné qu’il n’y a pas de limite par rapport à l’appréciation du sous-jacent jusqu’au jour d’échéance, il n’y a pas de limite possible aux bénéfices maximums lors de l’implémentation d’une stratégie sur option de type long call.

La formule pour le calcul des bénéfices est la suivante :

  • Bénéfice maximum : Illimité
  • Bénéfice réalisé lorsque∶ Cours de l'actif sous-jacent ≥ Prix "strike" du long call +Prime payée
  • Bénéfice = prix de l'actif sous-jacent – prix "strike" du Long Call - Prime payée


 

Risque limité

Le risque pour une stratégie sur options Long call est limité au prix payé pour l’option call, peu importe le niveau du cours de l’actif sous-jacent le jour de l’échéance.

  • Perte maximale=Prime payée + Commission payée
  • La perte maximale a lieu lorsque :
    Prix du sous-jacent ≤ Prix "strike" du Long Call

 

Seuil de rentabilité

Le prix du sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour la position Long call peut être calculé suivant la formule :

Seuil de rentabilité = Prix "strike" du Long Call + Prime payée

Long Put

La stratégie sur options Long Put est une stratégie simple pour la négociation d’options, pour laquelle l’investisseur achète des options Put en anticipant que le cours du sous-jacent sera sensiblement inférieur au prix « strike » avant la date d’échéance.

En comparaison avec la vente à découvert de l’actif sous-jacent, il est plus convenable de spéculer sur la baisse d’un cours en achetant des options put. Le risque est plafonné à la valeur de la prime payée pour l’option, ce qui s’oppose au risque illimité d’une vente à découvert pure et simple.


 

Potentiel de bénéfices illimités

Lorsqu’un trader emploie une stratégie Long Put, le bénéfice potentiel est illimité. Etant donné que le cours du sous-jacent, en théorie, peut atteindre zéro à la date d’échéance, le bénéfice maximum possible est uniquement limité au prix strike du Put acheté, moins le prix payé pour l’option.

Voici la formule pour calculer le bénéfice :

  • Bénéfice maximal = Illimitée
  • Bénéfice maximal obtenu lorsque : Prix de l' actif sous-jacent = 0
  • Bénéfice = prix "strike" du Put long - Prime payée

 

Risque limité

Le risque pour la mise en place d’une stratégie Long Put est limité au prix payé pour l’option Put, peu importe le cours du sous-jacent à la date d’échéance.

La formule pour calculer la perte maximale est la suivante :

  • Perte maximale = Prime payée + Commission payée
  • La perte maximale a lieu lorsque : Prix du sous-jacent ≥ prix "strike" du Put long

 

Seuil de rentabilité

Le prix de l’actif sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour une position Long Put peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix d'achat du sous-jacent – Prime payée

Bear Put Spread

Une stratégie de type Bear Put Spread est employée lorsque le trader d’options anticipe une baisse modérée du prix de l’actif sous-jacent dans le futur proche.

Les Bear Put Spreads peuvent être construits en achetant une option put (option de vente) avec un prix strike dans la monnaie, plus élevé que le cours actuel, et en vendant une option put hors de la monnaie, avec un prix inférieur au cours actuel, sur le même titre sous-jacent avec la même date d’échéance.

Construction d’un Bear Put Spread

Acheter 1 Put “dans la monnaie”

Vendre 1 Put “hors de la monnaie”

En vendant le put « hors de la monnaie », le trader d’options réduit les coûts liés à la construction de la position « bearish » (baissière) mais limite la possibilité d’obtenir des larges bénéfices dans le cas où le cours de de l’actif sous-jacent viendrait à s’effondrer.


 

En cas de baisse du cours : Bénéfices limités

Afin d’obtenir des bénéfices maximums, l’actif sous-jacent doit évoluer en dessous du prix strike de l’option hors de la monnaie à la date d’échéance. Les deux options arrivent à échéance dans la monnaie mais le put à strike plus élevé, celui qui a été acheté, aura plus de valeur intrinsèque que le put ayant un strike inférieur, qui a été vendu. Ainsi, le bénéfice maximum pour la stratégie sur options de type Bear Put Spread est égal à la différence des prix strike moins le débit effectué lors de la prise de position.

La formule pour le calcul du bénéfice maximum est la suivante :

  • Bénéfice max. = Prix "strike" du Put long – Prix "strike" du Put short – Prime – Commissions
  • Bénéfice maximum atteint lorsque:
    Prix du sous-jacent ≤ Prix "strike" du Put short

 

En cas de hausse du cours : Risque limité

Si à la date d’échéance, le cours de l’actif s’élève au-delà du prix strike de l’option put achetée, le Bear Put Spread enregistre une perte maximale équivalente au débit effectué lors de la mise en place de l’option.

  • Perte maximale=Prime payée + Commission payée
  • La perte maximale a lieu lorsque :
    Prix du sousjacent ≥ prix "strike" du Put long

 

Seuil de rentabilité

Le prix de l’actif sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour un Bear Put Spread peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix "strike" du Long Put - Prime payée

Bull Call Spread

Une stratégie de type Bull Call Spread est employée lorsque le trader d’options anticipe une hausse modérée du prix de l’actif sous-jacent dans le futur proche.

Les Bull Call Spreads peuvent être construits en achetant une option call (option d’achat) dans la monnaie et en vendant simultanément une option call hors de la monnaie avec un strike plus élevé, sur le même titre sous-jacent avec la même date d’échéance.

Construction d’un Bull Call Spread

Acheter 1 Call “dans la monnaie”

Vendre 1 Call “hors de la monnaie”

En vendant le Call « hors de la monnaie », le trader d’options réduit les coûts liés à la construction de la position « bullish » (haussière) mais limite la possibilité d’obtenir des larges bénéfices dans le cas où le cours de de l’actif sous-jacent viendrait à monter en flèche.


 

En cas de hausse du cours : Bénéfices limités

Pour une stratégie sur options de type Bull Call Spread, les bénéfices maximums sont atteints lorsque l’actif sous-jacent est supérieur aux prix strike des deux options. Le bénéfice maximum est égal à la différence des prix strike des deux options, moins le débit initial effectué lors de la prise de position.

La formule pour le calcul du bénéfice maximum est la suivante :

  • Bénéfice max. = Prix "strike" du Call short - Prix "strike" du Call long- Prime - Commissions
  • Bénéfice maximum atteint lorsque: 
    Prix du sousjacent ≥Prix "strike" du Call short

 

En cas de baisse du cours : Risque limité

Si à la date d’échéance le cours de l’actif sous-jacent chute, la stratégie sur options de type Bull Call Spread donnera lieu à une perte. La perte maximale ne pourra pas être supérieure au débit effectué lors de la prise de position sur le spread.

La formule permettant de calculer la perte maximale est la suivante :

  • Perte maximale = Prime payée + Commission payée
  • La perte maximale a lieu lorsque :
     Prix du sousjacent ≤ prix "strike" du Call long

 

Seuil de rentabilité

Le prix de l’actif sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint, pour une position Bull Call Spread, peut être calculé en suivant la formule :

    Seuil de rentabilité = Prix "strike" du Long Call + Prime payée

Covered Call – Option d’Achat Couverte

Le call couvert est une stratégie dans la négociation d’options qui implique l’émission de calls (options d'achat) tout en possédant un nombre de titres équivalent de l’actif sous-jacent.

Construction d’un Covered Call “hors de la monnaie”

Acheter 100 titres d’actifs

Vendre 1 Call

 

En utilisant la stratégie sur options Covered Call, l’investisseur obtient une prime en vendant des Calls tout en percevant les bénéfices de la propriété de l’actif sous-jacent, tels que les dividendes et les droits de vote. Cependant, s’il reçoit un avis d’exercice sur le Call émis, il est obligé de vendre les actifs sous-jacents.

Néanmoins, le bénéfice potentiel de l’émission des Calls est limité dans le sens où l’investisseur a, en échange de la prime, cédé sa chance de profiter d’une hausse substantielle du cours de l’actif sous-jacent.

Call couvert « hors de la monnaie »

Il s’agit d’une stratégie de Covered Call pour laquelle l’investisseur modérément optimiste vend des Calls hors de la monnaie sur les actifs sous-jacents. Le Covered Call hors de la monnaie est une stratégie populaire puisque l’investisseur touche une prime tout en profitant des gains financiers s’il y a un redressement du cours du sous-jacent.


 


Bénéfices potentiels limités

En plus de la prime reçue pour la vente du Call, les bénéfices de la stratégie Covered Call hors de la monnaie incluent également des gains lorsque le cours de l’actif sous-jacent augmente, jusqu’au prix strike de l’option call vendue.

La formule permettant de calculer le bénéfice maximal est la suivante :

  • Bénéfice max = Prime réçue - Prix d'achat du sousjacent + Prix "strike" du Call short - Commissions
  • Bénéfice maximum atteint lorsque: Prix du sousjacent ≥ Prix "strike" du Call short

Potentiel illimité de pertes

Les pertes potentielles pour cette stratégie peuvent être très élevées, ce qui se produit lorsque le prix de l’actif sous-jacent chute. Cependant, ce risque n’est pas différent du risque naturel auquel tout détenteur d’options est exposé. En fait, la perte du vendeur de Covered Call est légèrement amortie par les primes touchées lors de la vente des calls.

Voici la formule pour le calcul des pertes potentielles :

  • Perte maximale = Illimitée
  • La perte maximale a lieu lorsque : Prix de l' actif sous-jacent < prix d'achat de l'actif sous-jacent - prime reçue
  • Perte = prix d'achat du sous-jacent - prix du sousjacent - bénéfice maximal + commissions

Seuil de rentabilité

Le prix du sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour une position Covered Call hors de la monnaie peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix d'achat du sous-jacent - Prime payée

Long straddle

Le Straddle Long est une stratégie neutre dans la négociation d’options qui implique l’achat simultané d’un Put et d’un Call d’actif sous-jacent, prix strike, et date d’échéance identiques.

Construction d’un Long Straddle

Acheter 1 Call dans la monnaie

Acheter 1 Put dans la monnaie

 

Les options Long Straddle correspondent à des stratégies sur options à bénéfice illimité et risque limité. Elles sont utilisées lorsque le trader d’options anticipe une forte volatilité à court terme de l’actif sous-jacent.


 

Long strangle

Le Strangle Long est une stratégie neutre dans la négociation d’option. Il implique l’achat simultané d’un put légèrement hors de la monnaie et d’un call légèrement hors de la monnaie, ayant le même actif sous-jacent et la même date d’échéance.

Construction d’un Long Strangle

Acheter 1 Call hors de la monnaie

Acheter 1 Put hors de la monnaie

Les options Long Strangle sont une stratégie à bénéfice illimité et risque limité, utilisées lorsque le trader anticipe une volatilité considérable dans le futur proche.

Les Strangle longs sont des écarts débiteurs dans le sens où un débit net est effectué afin de prendre la position.


 

Potentiel de bénéfices illimité

Il est possible d’obtenir des gains importants avec la stratégie Long Strangle lorsque le cours de l’actif sous-jacent fait l’objet d’importants mouvements, à la hausse ou à la baisse, avant l’arrivée à échéance.

Voici la formule pour calculer les bénéfices :

  • Bénéfice maximal = Illimitée
  • Bénéfice maximal obtenu lorsque :
    Prix du sousjacent > Prix "strike" du Call long + Prime payée
     ou Prix du sousjacent < Prix "strike" du Put long - Prime payée
  • Bénéfice = prix du sousjacent - prix "strike" du Call long - primes payées
    ou Bénéfice = prix "strike" du Put long - prix du sous-jacent - primes payées

Risque limité

Les pertes maximales pour une stratégie sur option Long Strangle ont lieu lorsque le cours de l’actif sous-jacent évolue entre les prix strike des options achetées à la date d’échéance. Dans ce cas, les deux options arrivent à échéance sans aucune valeur et le trader d’options perd la totalité du débit effectué lors de la prise de position.

La formule pour calculer la perte maximale est la suivante :

  • Perte maximale = Primes payées + Commissions payées
  • La perte maximale a lieu lorsque :
    Prix "strike" du Put long ≤ Prix du sousjacent ≤ prix "strike" du Call long

Seuils de rentabilité

Il y a deux seuils de rentabilité pour une position Long Strangle. Ces seuils de rentabilité peuvent être calculés en suivant les formules suivantes :

  • Seuil de rentabilité supérieur = Prix "strike" du Call long + Primes payées
  • Seuil de rentabilité inférieur = Prix "strike" du Put long - Primes payées

Risk Reversal

Un “Risk Reversal” ou “Collar”, aussi appelé un Tunnel, est une stratégie sur options qui est construite en détenant des titres de l’actif sous-jacent tout en achetant des Puts de protection et en vendant des options Call sur le sous-jacent. Les Puts et les Calls sont tous deux hors de la monnaie, avec la même date d’échéance et un nombre de contrats identiques.

Construction d’une Stratégie Risk Reversal

Acheter 100 titres d’un actif

Vendre 1 Call hors de la monnaie

Acheter 1 Put hors de la monnaie

 

Concrètement, la stratégie Risk Reversal est l’équivalent d’une stratégie Call couvert hors de la monnaie avec l’achat d’un put supplémentaire de protection.

Le Risk Reversal est une bonne stratégie lorsque le trader d’options vend des Call couverts pour toucher des primes, mais souhaite se protéger d’une forte baisse inattendue du cours de l’actif sous-jacent.


 

Potentiel de bénéfices limité

La formule permettant de calculer le bénéfice maximal est la suivante :

  • Bénéfice max.= Prix "strike" du Call short - Prix d'achat du sousjacent + Prime reçue - Commissions
  • Bénéfice maximum atteint lorsque:
    Prix du sousjacent ≥ Prix "strike" du Call short

 

Risque limité

La formule pour calculer la perte maximale est la suivante :

  • Perte maximale = Prix d'achat du sousjacent - Prix "strike" du Put long - Primes touchées + Commissions payées
  • La perte maximale a lieu lorsque : Prix du sousjacent ≤ prix "strike" du Put long

 

Seuil de rentabilité

Le prix du sous-jacent pour lequel la stratégie Risk Reversal devient rentable peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix d'achat du sous-jacent + Prime payée

Short straddle

Le Short Straddle ou la vente de Straddle à découvert est une stratégie sur options neutre qui implique la vente simultanée d’un Put et d’un Call du même actif sous-jacent, avec des prix strike et des dates d’échéance identiques.

Les Short Straddles correspondent à des stratégies de négociations d’options à bénéfice limité/risque illimité qui sont utilisées lorsque le trader pense que l’actif sous-jacent sera peu de volatile dans le futur proche.

Construction d’un Short Straddle

Vendre 1 Call dans la monnaie

Vendre 1 Put dans la monnaie


 

 

Bénéfices limités

Pour un Short Straddle, le bénéfice maximal est atteint lorsque l’actif sous-jacent arrivant à échéance est négocié au prix strike des options vendues. A ce prix, les deux options arrivent à échéance sans aucune valeur et le trader d’options conserve la totalité des primes reçues comme bénéfice.

La formule permettant de calculer le bénéfice maximal est la suivante :

  • Bénéfice max. = Primes reçues
  • Le Bénéfice maximal a lieu lorsque :
    Prix du sous-jacent = Prix "strike" des options short

Risque illimité

Des pertes conséquentes peuvent être encourues lorsque le cours du sous-jacent effectue un fort mouvement, haussier ou baissier, avant l’arrivée à échéance. Dans ce cas, les options arrivent à échéance largement dans la monnaie et seront exécutées.

Voici la formula permettant de calculer les pertes :

  • Perte maximale = Illimitée
  • Les pertes ont lieu lorsque :
    Prix du sousjacent > Prix "strike" du Call short + Primes reçues
    ou Prix du sousjacent < prix "strike" du Put short - Prime reçues

Seuils de rentabilité

Il y a deux seuils de rentabilité pour une position Short Straddle. Ces seuils de rentabilité peuvent être calculés en suivant les formules suivantes :

  • Seuil de rentabilité supérieur = Prix "strike" du Call short + Primes reçues
  • Seuil de rentabilité inférieur = Prix "strike" du Put short - Primes reçues

Short Strangle

La stratégie sur options de type Short Strangle est une stratégie à bénéfice limité/risque illimité qui est employée lorsque le trader d’options anticipe peu de volatilité pour l’actif sous-jacent dans le futur proche.

Construction d’un Short Strangle

Vendre 1 Call hors de la monnaie

Vendre 1 Put hors de la monnaie


 

Bénéfices limités

Pour un Short Strangle, le bénéfice maximal a lieu lorsque, à l’échéance, le cours de l’actif sous-jacent est négocié entre les valeurs des prix strike des options vendues. A ce cours, les deux options arrivent à échéance sans aucune valeur et le trader d’options récupère la totalité des primes reçues comme bénéfice.

Voici la formule pour le calcul du bénéfice maximal :

  • Bénéfice maximal = Primes reçues
  • Le bénéfice maximal a lieu lorsque :
    Strike du Put short ≤ Cours de l'actif sousjacent ≤ Strike du Call short

 

Risque illimité

Avec un Short Strangle, des pertes importantes peuvent être encourues lorsque, à l’échéance, le cours de l’actif sous-jacent effectue un fort mouvement à la hausse ou à la baisse.

La formule pour le calcul des pertes est la suivante :

  • Perte maximale = Illimitée
  • Les pertes ont lieu lorsque :
    Prix du sousjacent > Prix "strike" du Call short + Primes touchées
    ou Prix du sousjacent < prix "strike" du Put short - Primes reçues
  • Perte = Prix du sousjacent - prix "strike" du Call short - Primes reçues
    ou Perte = Prix "strike" du Put short - Prix du sous-jacent - Primes reçues

 

Seuils de rentabilité

Il y a deux seuils de rentabilité pour une position Short Strangle. Ces seuils de rentabilité peuvent être calculés en suivant les formules suivantes :

  • Seuil de rentabilité supérieur = Prix "strike" du Call short + Primes reçues
  • Seuil de rentabilité inférieur = Prix "strike" du Put short - Primes reçues

Vente à découvert de Call ou « Naked Call Writing »

La vente à découvert de Call est une stratégie risquée sur options pour laquelle le trader d’options vend des Calls sur des actifs qu’il ne détient pas. Cette stratégie est également connue comme Naked Call Writing.

La stratégie sur options de vente à découvert de Calls hors de la monnaie implique l’émission d’options Calls sans posséder pour autant l’actif sous-jacent. Il s’agit d’une stratégie sur options qui vise à percevoir des primes lorsque le trader a des anticipations neutres ou légèrement baissières sur le cours du sous-jacent.


 

Potentiel de bénéfices limité

Les gains maximums sont limitées et équivalent aux primes touchées pour la vente d’options Call.

La formule pour le calcul du bénéfice maximum est la suivante :

  • Bénéfice max.= Prime reçue - Commissions payées
  • Bénéfice maximum atteint lorsque:
    Prix du sousjacent ≤ Prix "strike" du Call short

 

Potentiel de pertes illimité

Si le prix du sous-jacent augmente considérablement, le vendeur à découvert de Calls hors de la monnaie sera tenu de répondre aux exigences du contrat en vendant le sous-jacent au détenteur de l’option à un prix moins élevé, après l’avoir acheté au prix du marché. Etant donné qu’il n’y a pas de limite concernant le prix du sous-jacent à la date d’échéance, le potentiel de pertes pour la vente à découvert de Calls hors de la monnaie est théoriquement illimité.

Voici les formules permettant de calculer les pertes :

  • Perte maximale = Illimitée
  • Les pertes ont lieu lorsque :
    Prix du sous-jacent > prix "strike" du Call short + prime reçue
  • Perte = prix du sous-jacent - prix "strike" du Call short - primes touchées + commissions

 

Seuil de rentabilité

Le prix du sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour une position Naked Call hors de la monnaie, peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix "strike" du Call short + Prime payée

 

Vente à découvert de Put

La vente à découvert de Puts est une stratégie de négociations d’option impliquant la vente d’options put sans pour autant prendre une position short sur le sous-jacent respectif. Egalement connue comme « Naked Put Write », l’émission d’options de vente couverte au comptant est une stratégie sur options optimise qui est employée pour obtenir des bénéfices réguliers grâce à la perception continue de primes.

Construction d’une Vente à découvert de Put

Vendre 1 Put dans la monnaie


 

Des bénéfices limités, sans risque en cas de hausse du cours

Les bénéfices liés à la vente de Puts (options de vente) sont limités aux primes touchées lors de la vente des options. De mois en mois, le vendeur àdécouvert de Puts émet des options légèrement hors de la monnaie, en recevant des primes tant que le prix de l’actif sous-jacent reste supérieur au prix strike du put, et ce avant l’arrivée à échéance.

  • Bénéfice maximal = Prime reçue - Commissions payées
  • Le Bénéfice maximal a lieu lorsque :
    Prix du sous-jacent ≥ Prix "strike" du Put short

Des risques illimités avec peu de protection en cas de baisse du cours

Alors que la prime touchée peut amortir une légère baisse du cours de l’actif sous-jacent, les pertes liées à une chute particulièrement importante peuvent être énormes.

La formule permettant de calculer les pertes est la suivante :

  • Perte maximale = Illimitée
  • Les pertes ont lieu lorsque:
    Prix du sous-jacent < prix « strike » du Put short - Primes reçues
  • Perte = Prix "strike" du Put short - Prix du sous-jacent – Primes reçues + Commissions

 

Seuil de rentabilité

Le cours du sous-jacent pour lequel le seuil de rentabilité est atteint pour une vente à découvert de Put, peut être calculé en suivant la formule :

  • Seuil de rentabilité = Prix "strike" du Short Put – Prime reçue
Mis à jour le 18 juillet 2014